La troisième journée de la I Rencontre des Communicateurs a commencé par une célébration eucharistique présidée par le P. Jins Joseph. Joseph a soutenu la simplicité de notre communication et de la mission que nous avons en tant que communicateurs, envoyés comme les apôtres à « annoncer l’Évangile ». Dans la matinée nous avons reçu Eva Díaz, journaliste des Écoles Catholiques, qui a « débarqué » dans la pratique communicative l’approche générale de José Beltran partagé la veille. Diaz a insisté sur l’idée que « tout communique », de la manière dans laquelle nous nous habillons jusqu’aux espaces de nos centres. « Nous ne pouvons ne pas communiquer », dit-elle en paraphrasant le sémiologue Paul Watzlawick. Dans la deuxième partie de son discours, elle a offert quelques lignes directrices pour l’élaboration d’un plan de communication, « parce que nous avons beaucoup d’histoires passionnantes, nous allons les partager », elle a expliqué. Elle a également abordé la crise de la communication en partant de cas réels, offrant des indices et des exemples avec lesquels travailler positivement dans des situations difficiles. Dans l’après-midi, les participants ont pu profiter d’une visite au Madrid des Austrias et savourer la nourriture typique de la capitale lors d’un dîner de tapas dans le Centre de Madrid.