Séance de clôture du chapitre Provincial :

Le procès-verbal a été lu pour continuer avec le message du Père Provincial. Puis le Père Général et le Président du Chapitre a donné son message indiquant que Calasanz a fait l’Ordre et l’a construit jour après jour. Voici le piariste, il ne suffit pas de travailler en profondeur dans l’école, il faut une mentalité calasanctienne : construire les Écoles Pies, qui fait même partie de sa spiritualité. Les catalans qui sont venus au Mexique l’ont fait parce qu’ils avaient la mentalité de Calasanz.

Enfin il rappelle qu’il y a 3 choses dont la province et les piaristes ont besoin 1. Clés de vie, 2. Mentalité et spiritualité de Calasanz et 3. Mentalité d’Ordre. Nous avons besoin de construire quelques des Écoles Pies au Mexique qui soient plus calasanctiennes et plus missionnaires.

Les religieux en formation initiale ont été invités à aller transmettre à leurs frères en formation ce qu’ils ont vécu ici : le zèle apostolique qui a été insufflé et avec lequel nous retournons tous dans nos lieux de travail. Enfin, il a adressé un message à la Fraternité, en leur disant qu’il s’agit d’un signe, le travail commun entre les religieux et les laïcs, rappelant qu’il y a des choses dans lesquelles seuls les religieux travaillent et d’autres dans lesquelles travaillent laïcs et religieux.

Le Chapitre se termine selon notre rituel demandant le Chapitre et suivant la tradition, nous chantons la Salve en latin à la Vierge. Avec cette dernière prière est terminé le VIII Chapitre Provincial des Écoles Pies du Mexique, sous le slogan : «Allons à l’autre rive» Mc 4, 35.

Fr. Roberto Emmanuel Victoria Díaz, SCH. P.

 

« La Parole nous donne l’appel fort de concentrer la vie sur Jésus. Maintenant, nos frères laïcs participent au charisme par la médiation des enfants et des jeunes. Mais l’appel est pour tous… La Parole nous enseigne que dans ce chemin de la résurrection, Jésus apparaît comme un étranger imperceptible dans notre vie. C’est pour ça qu’il faut écouter. Les apôtres écoutent, ils sont dociles et ils obtiennent la pêche abondante. Voici la racine de l’obéissance, et la volonté du Seigneur aussi.

Jésus est connu par l’expérience de l’amour, d’autres ne l’ont pas reconnu rapidement, mais ils ont senti quelque chose et ont vu que c’est le Seigneur… Lorsque la rencontre se produit et nous nous laissons trouver, certainement l’expérience de l’amitié et l’amour avec Dieu se produit.

Je vous invite dans cette promenade du période quadriennale à apporter Jésus au cœur, c’est le Seigneur la pierre angulaire vécue et c’est l’expérience claire de sa présence au milieu de ma petitesse et faiblesse qui m’accompagne et je peux faire sa volonté ». (Homélie du P. Provincial Marco Antonio).

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información. ACEPTAR

Aviso de cookies