RENCONTRE DE JEUNES DU MOUVEMENT CALASANZ ET DE LA FAMILLE CALASANCTIENNE AU CHILI

8e RENCONTRE JUVENILE PIARISTE – 30 ET 31 AOÛT 2019

ÉCOLE CALASANZ, SANTIAGO DU CHILI

PIARISTES, CALASANCTIENNES ET SŒURS PIARISTES.

En plus de la première partie de cette devise (ENTRE TES MAINS) étant le slogan de beaucoup des Écoles Pies dans le monde au cours de cette année scolaire, la phrase complète peut être perdue dans la mode de phrases de motivation sur-utilisés qui viennent à user leur contenu. En ces deux jours de la Rencontre des Jeunes Piaristes du Chili, nous avons voulu donner un sens à chaque partie de la devise et à l’idée même de nous rencontrer en tant que jeunes, en tant que chrétiens et en tant que famille calasanctienne.

Entre le 30 et le 31 août 2019, la huitième édition de cette rencontre a eu lieu à l’école Calasanz de Santiago. 280 jeunes élèves de l’enseignement intermédiaire (14 à 18 ans) de 7 écoles et d’une paroisse de la famille calasanctienne ont participé : piaristes, calasanctiennes et sœurs piaristes. De plus, nous étions une cinquantaine de leaders parmi les jeunes animateurs, conseillers et enseignants.

Les activités les plus importantes ont été : les prières très symboliques et de jeunesse, les témoignages d’autres jeunes chrétiens, l’intervention théâtrale sur le thème de l’intimidation ou bullying, le GymKana, la présentation de la bande chrétienne Kerigma et les deux activités dans lesquelles nous concentrions les plus grands efforts et selon les évaluations des étudiants eux-mêmes ont été les mieux valorisées : les cercles de réflexion et les ateliers de formation chrétienne.

Les cercles de réflexion ont été l’élément qui a suscité la plus grande attente parmi les étudiants à l’époque de s’inscrire à la réunion. Il s’agissait de 8 sujets d’intérêt social, traités d’un point de vue chrétien. Ils ont été préparés par les mêmes enseignants des différentes œuvres : sur une feuille, un texte qui donne un sens à la discussion, qui complète les questions de réflexion. Chaque élève pouvait choisir le sujet dans lequel il souhaitait participer au moment de l’inscription. Les sujets abordés étaient : le féminisme, la migration, la discrimination, la gestion des médias sociaux, la drogue et l’alcool, la diversité sexuelle, l’écologie et la pauvreté. En général, cette activité a été très bien accueillie par les participants. L’objectif ici était d’offrir un espace pour pouvoir parler librement de ces questions. Chaque petit groupe qui a été fait pour la réflexion était accompagné d’un animateur ou d’un enseignant.

Les ateliers de formation chrétienne ont également été très bien valorisés, l’objectif ici était plus en termes d’offrir de nouvelles façons proches de la réalité des jeunes de vivre le message de Jésus. Comme les cercles de réflexion, les ateliers ont été préparés par des enseignants et/ou des conseillers du Mouvement Calasanz, mais ici plus que de refléter un sujet il s’agissait de l’apprentissage de diverses choses: la danse chrétienne, la pantomime, l’écologie chrétienne, la peinture chrétienne, bracelets, musique chrétienne, jeux et dynamiques, liturgie et femmes dans la Bible. Chaque participant a pu choisir à l’avance l’atelier qui suscitait le plus d’intérêt.

Nous comprenons d’après les évaluations et les commentaires que les jeunes nous ont donnés directement, qu’ils ont passé un bon moment, mais pour dire la vérité, je garde la satisfaction dans le visage et l’attitude des animateurs, des conseillers et des enseignants qui étaient à l’avant-garde de l’activité. Il y avait une atmosphère positive, pleine d’optimisme et de joie, pour nous tous. Une oasis au milieu d’une réalité aussi compliquée pour l’Église comme la réalité chilienne. Une oasis aussi au milieu d’un monde qui n’a pas « besoin » de tels messages.

Nous devons continuer à trouver des moyens de mettre les jeunes en contact avec le message de Jésus, non pas comme une tâche qui vient de la responsabilité pastorale que beaucoup ont, mais comme un besoin de partager avec eux l’appel que nous avons reçu et auquel nous essayons de répondre, afin qu’ils soient aussi attentifs à l’appel que Jésus leur fait.

Enfin, je partage quelques-uns des commentaires que les participants ont faits dans l’évaluation :

« Ce fut une expérience très enrichissante »

« C’était une bonne méthode pour renforcer la foi et acquérir des compétences sociales »

« Je n’ai jamais ressenti autant de choses en même temps »

« Très sympathique et serviable »

« Bon, je me suis fait de nouveaux amis et j’ai réussi à me connecter avec Dieu »

« J’ai aimé car j’ai pu en savoir plus sur les situations qui se passent aujourd’hui »

Lors de cette rencontre, nous avons également profité de l’occasion pour lancer l’Instagram et Facebook du mouvement Calasanz du Chili : @movimientocalasanzcl sur Instagram et Movimiento Calasanz Chile sur Facebook.

Mouvement Calasanz Chili.

 

 

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información. ACEPTAR

Aviso de cookies