Ce matin a eu lieu dans l’église de San Pantaleo l’Eucharistie de la  Journée de la Famille Calasanctienne, la cerise sur le gâteau pour la fête de la canonisation de Saint Faustino, dans le cadre de l’Année Jubilaire. Présidée par le P. Général, au cours de l’Eucharistie il a béni la statue du nouveau saint, Faustino Míguez, faite par l’atelier Arteaznarez à Madrid, qui couronne déjà une des niches latérales de San Pantaleo. La célébration a réuni les Supérieurs Généraux des Sœurs Calasanctiennes, les Kalasantiner, les Filles de l’Institut Provolo, ainsi que les Calasanctiennes de l’Italie, le Vicaire Général des Cavannis et la Vicaire des Sœurs Piaristes, Amparo Blanco.

Dans une célébration simple, dont les chansons étaient en charge de la chorale d’Ovada, le P. Général a expliqué que la sainteté « n’est jamais le résultat de nos efforts, mais un cadeau, que nous voyons incarné dans le nouveau saint piariste, Saint Faustino », et il a souligné la fête de la canonisation du nouveau saint comme une opportunité. « Fêtons-le en regardant les enfants et notre mission, et pas en nous regardant le nombril », il a dit des aux pèlerins qui remplissaient l’église de San Pantaleo, provenant de différentes parties du monde. Enfin, Sacramento Calderon, Supérieure Générale des Filles Calasanctiennes religieuses de la Divine Bergère, a dédié aux participants quelques mots pour demander l’intercession du nouveau saint piariste. L’Eucharistie a marqué la fermeture des actes qui, à l’occasion de la canonisation du piariste Faustino Míguez, ont eu lieu dans l’ensemble de la Famille Calasanctienne ces jours-ci, pleins d’enthousiasme, de joie et de gratitude.