« Aimer l’Église » : la devise de la rencontre de 130 personnes liées à nos écoles, nos paroisses, nos œuvres et la Fraternité de toute la Province de Pologne. Ils se sont réunis à Licheń pour vivre un événement appelé  » le Festival des Laïcs Piaristes « , du 21 au 23 octobre.

Le lieu de la rencontre a été stratégiquement choisi car à Licheń se trouve un sanctuaire dédié à la Vierge Marie. Actuellement, ce lieu est gardé par une congrégation mariale fondée par P. Stanisław Papczyński, un ancien piariste polonais, au cours du 17e siècle.

La première conférence donnée aux laïcs piaristes était : « L’église de Calasanz – un amour difficile« . Cette conférence a été donnée par P. Mateusz Pindelski. Le P. Provincial a mis en lumière les lumières et les ombres de l’expérience vocationnelle de notre Saint Père par rapport à l’Eglise.

Le deuxième exposé avait pour thème : « Quand le passé fait obstacle à l’amour« . Cette conférence a été donnée par P. Edward Kryściak qui a esquissé le développement historique de l’Église. Il a expliqué l’influence des changements intervenus dans l’Église au cours des siècles jusqu’à aujourd’hui.

Le dernier intervenant est M. Andrzej Boj Wojtowicz. Il est l’auteur des peintures de Saint Joseph de Calasanz situées dans notre maison à Jelenia Góra – Cieplice. Dans sa conférence intitulée « Mon Calasanz – la communion des saints« , il a souligné l’importance de la manière dont un artiste valorise la relation Créateur-créature lorsque son travail artistique est étroitement lié au sacré et à son expérience de la foi.

La fête est l’occasion de montrer sa gratitude. Lors de la réunion, plusieurs prix ont été remis à des laïcs pour leur persévérance dans la mission partagée avec les Écoles Pies en Pologne, par exemple : le diplôme de la Fraternité a été remis à Bożena Wojciechowska, enseignante à l’école de Łowicz. Le prix provincial et la statuette de « Calasanz et l’enfant » ont été attribués à : Anna Maro, de l’école de Katowice, et, à Agata Chmiel et Damian Ruszel, des œuvres de Rzeszów. La statuette « Ange de l’école piariste » a été décernée à Bożena Siekiera de Łowicz.

Un fait curieux a été partagé par les personnes qui ont participé à la réunion : l’aide désintéressée aux réfugiés d’Ukraine. Par la voix de leur présence, les représentants ont remercié les paroissiens de Rzeszów, Kraków-Wieczysta, Bolszewo et Jelenia Góra-Cieplice.