Chers frères, nous sommes au milieu du processus d’accueil du Synode des Jeunes, la Foi et le Discernement Vocationnel. C’est le temps de l’Église. Mais dans notre Ordre, nous sommes en plein travail de discernement sur l’expérience du Synode Piariste des Jeunes, qui célèbre son Assemblée Générale à Oaxaca.

Je vais consacrer deux Salutatios à ce processus très important. La première, celle que vous avez dans vos mains, est écrite avant l’Assemblée d’Oaxaca. La deuxième, je vais l’écrire plus tard. Dans la seconde je vais essayer de vous offrir ma lecture de l’expérience que nous vivrons à Oaxaca, afin de vous aider à accueillir tout ce qui est fait là-bas. Cette seconde lettre sera bien consciente de l’exhortation apostolique post-synodale écrite par le Pape François. Mais dans cette première partie, je veux présenter une série de propositions concrètes qui sont, sans hésitation, des défis piaristes proposés par le Synode qui s’est tenu en octobre 2018.

J’ai toujours pensé que la réception d’un Synode, comme celle d’un Chapitre, prend du temps. C’est pourquoi je vous offre ces propositions, dont beaucoup sont très spécifiques, un an après le Synode qui s’est tenu à Rome. Je vais juste les citer, sans les développer. Je vous laisse la tâche de penser « qu’est-ce que cela signifie pour notre Province ou notre présence piariste chacune de ces propositions« . Je vais essayer de faire référence à des paragraphes spécifiques du document final du synode (DF) de novembre 2018, afin de vous aider à contextualiser les propositions et à travailler le document.

Le défi de l’écoute (DF97). Il faut dire que c’était un cri synodale. Bien que certains Pères Synodaux aient laissé dire que « le travail de l’Église n’est pas l’écoute, mais l’enseignement », le consensus général était que l’Église ne sera pas en mesure d’exercer sa fonction « enseignante » si elle n’apprend pas à écouter les jeunes auparavant. Écouter et accompagner les piaristes aux jeunes implique beaucoup de choses. Parmi elles : la création de structures et de dynamismes d’écoute ; l’orientation du ministère pastoral vers l’accompagnement des jeunes; formation à l’accompagnement et à la dynamique de suivi de la façon dont cet accompagnement est réalisé; la préparation de personnes qualifiées pour écouter et accompagner, etc.

Le développement de processus pastoraux complets (DF16. 142), de l’enfance à l’âge adulte et à l’insertion dans la communauté chrétienne. Je pense que tous les efforts déployés dans le développement du Mouvement Calasanz vont dans la direction indiquée par le Synode, et que l’un des fruits les plus précieux du Synode Piariste sera l’universalisation, la consolidation et le développement du Mouvement Calasanz dans toutes les démarcations et présences des Écoles Pies.

Revitaliser nos paroisses (DF18. 129). L’Ordre vient de créer le Réseau Paroissial Piariste, afin de répondre à cet objectif ecclésial, synodale et piariste. Il est nécessaire d’être conscient de la nécessité que les paroisses doivent croître en significativité, de penser le missionnaire, de se mettre en dynamique piariste, de reconnaître que parfois elles sont loin des jeunes, etc. L’appel est clair : nous allons rendre nos communautés paroissiales plus capables de vie et de mission, plus identifiées avec la mentalité de l’Ordre.

La lutte contre toutes sortes d’abus (DF 29-30-31). Parmi beaucoup d’autres, il y a un défi évident : travailler de sorte que ce qui s’est passé dans toute la question de l’abus sexuel, de conscience et de pouvoir ne se reproduise pas. Et cela signifiera, entre autres choses, que nous devons qualifier nos piaristes, éducateurs, catéchistes et collaborateurs à ce sujet. Nous devons concevoir des processus de formation.

Promouvoir l’engagement social et la participation (DF46). Je perçois encore peu de sensibilité entre nous pour travailler sur le défi d’une prise de conscience croissante de l’importance de la participation sociale et politique de nos étudiants et des jeunes des processus. Il est nécessaire de réfléchir très attentivement à ce que signifie travailler pour la création de citoyens responsables, constructeurs de sociétés plus justes et participatives.

Processus auto-critiques (DF53). Il est très intéressant d’essayer de comprendre l’autocritique ecclésiale que le Synode des Jeunes a fait. Peut-être que dans nos Chapitres, nous perdons des occasions d’autocritique saine, et nous devrions y réfléchir. A titre d’exemple, quelques déclarations synodales : «les scandales sexuels et économiques», «le manque de préparation des ministres, incapables de comprendre les exigences des jeunes», «le soin peu important des homélies et de la liturgie», «le rôle passif qui est donné aux jeunes dans les communautés paroissiales et dans les dynamismes diocésaines», «les difficultés ecclésiale pour justifier ses positions doctrinales», etc.

Les jeunes comme un lieu théologique où le Seigneur révèle ses espoirs et ses défis (DF64). Peut-être sommes-nous trop habitués à penser et à discerner à partir de nous-mêmes, de nos approches ou de nos processus traditionnels, et nous ne donnons pas l’importance aux sensibilités et aux espoirs des jeunes. Je connais beaucoup de jeunes qui attendent encore beaucoup de nous, mais leur espérance n’est pas exempte de certaines doses de déception ou d’insatisfaction.

Renouvelez la Vie Consacrée à partir de nouvelles perspectives (DF88). Parmi elles, nous pouvons citer ce qui suit: l’audace des nouvelles fondations; la mission dans les périphéries; la fécondité et la créativité de tant de laïcs qui partagent au charisme et la mission, la création des conditions pour une Culture Vocationnelle authentique, etc.

Que signifie la synodalité dans les Écoles Pies ? (DF 119 123). Il ne fait aucun doute que dans l’Église il y a une forte réflexion sur le défi de la synodalité. C’est un dynamisme qui doit se refléter dans tous les domaines de la vie ecclésiale. Et aussi entre nous. Et, comme dans l’Église, nous devons aussi nous interroger sur le rôle des jeunes dans les Écoles Pies.

La qualification vocationnelle de la Pastorales de la jeunesse (DF140). C’est un défi toujours ouvert pour nous, quelque chose qui doit toujours être présent. Tout comme il est clair que la Pastorale Vocationnelle a son propre espace, aussi la vocation doit éclairer toute la pastorale. Ne nous fatiguons jamais d’y penser.

La présence des femmes dans l’Église (DF148) et dans les Écoles Pies. La prise de conscience de l’importance de la présence des femmes dans les processus de développement des Écoles Pies devient de plus en plus claire pour nous. Parmi eux, nous pouvons citer quelques-uns : le développement et la coordination de la mission; la capacité d’accompagner; des contributions importantes à la formation; la sensibilité et les propositions fournies par les Fraternités; la présence et la contribution des femmes dans les équipes et les secrétariats des Provinces; la contribution décisive à la fonction directive de nos œuvres; la participation à certaines phases des processus des Chapitres, etc.

Des offres que nous pouvons faire, comme Piaristes, pour aider dans les processus de discernement vocationnel des jeunes (DF161). Parmi ces possibilités que nous pouvons offrir pour renforcer et qualifier les processus de discernement vocationnel de tant de jeunes, le Synode en a souligné trois :

  1. Des expériences ouvertes de vie fraternelle partagée. Quelle est la capacité d’accueil de nos communautés ? Comment pouvons-nous et devons-nous préparer nos communautés afin que nous puissions offrir aux jeunes des espaces de vie communautaires significatifs ? Il y a déjà des expériences intéressantes entre nous.
  2. Des propositions apostoliques fortes et significatives. Il est clair que pour qu’un jeune homme puisse mener de l’avant, dans l’aspect piariste, son discernement vocationnel, il a besoin de faire l’expérience de la mission piariste. D’une manière forte, significative, accompagnée, défiant. Nous pouvons faire beaucoup plus que ce que nous faisons, sans doute.
  3. Expériences de prière et de spiritualité cohérente. C’est un dynamisme sans lequel le discernement vocationnel n’est pas possible. Pouvons-nous offrir aux jeunes un espace de prière de qualité ? Je pense à nos communautés, mais pas seulement en elles, mais dans les offres possibles d’espaces bien accompagnés de spiritualité, et de bons itinéraires de croissance spirituelle.

La formation initiale des jeunes piaristes (DF100.163-164). Le Synode des Jeunes a également parlé des jeunes qui grandissent parmi nous se préparant à être religieux, éducateurs et prêtres piaristes. Et les critères que le Synode a soulignés sont très exigeants et clairs : le choix des formateurs ; les critères prioritaires de formation; la contribution des laïcs à la formation des religieux; l’importance de l’introduction de la formation pastorale et éducative dans les curricula de la formation ; la dynamique de la vérification et de l’évaluation de la trajectoire formative, etc. De même, le Synode a souligné l’importance d’une organisation adéquate de l’accompagnement à la fois dans la formation initiale et dans les premières années de la vie piariste adulte. Le Synode proposait des accompagnateurs accompagnés et supervisés. Ici, nous avons une piste très claire pour notre réflexion.

Comme vous pouvez le voir, je n’ai pas encore voulu entrer dans l’exhortation apostolique post-synodale du Pape François (le Christ est vivant !). J’espère le faire dans le contexte de l’Assemblée Générale du Synode des Piaristes des Jeunes à Oaxaca, et vous offrir alors une autre réflexion. Mon intérêt est de continuer à aider le Synode des Jeunes à ne pas être un événement pour nous, mais un espace de discernement pour notre authenticité et notre fidélité vocationnelle, pour être de plus en plus les piaristes dont les jeunes ont besoin.

Recevez ma salutation fraternelle

 

Pedro Aguado Sch. P.

Père Général

 

Télécharger la lettre

 

 

 

 

 

 

 

 

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información. ACEPTAR

Aviso de cookies