Le 1er septembre, le Père Général Pedro Aguado et l’Assistant pour l’Amérique Julio Alberto Álvarez ont commencé leur visite à la communauté de la Maison Généralice, et à travers elle à la Présence Piariste de Veracruz, Mexique. Les membres piaristes actuels de la communauté généralice sont Absalón Salmerón, Fernando Hernández et José Manuel Asún. Ils réalisent la mission piariste de l’Université Cristobal Colon et, avec les autres œuvres piaristes de la Province de Mexico, ils développent le projet de présence entre religieux et laïcs. Les œuvres d’attention aux enfants et aux jeunes sont variées et nombreuses : 2 écoles, 1 école Calasanz, 1 université, 1 paroisse, 1 centre social, et récemment le Foyer Calasanz avec de nombreux projets de développement social et communautaire.

Dans toutes ces œuvres, les deux communautés de religieux piaristes et les 4 communautés de Fraternité Piariste collaborent à la mission piariste. Avec de nombreux collaborateurs, ils servent une population moyenne de six mille enfants et jeunes, sans compter l’effet multiplicateur sur les familles et la société de Veracruz. La maison généralice a tenu des réunions d’évaluation et de suivi, pour connaître la réalité, animer le travail quotidien, motiver le cœur des enfants et des jeunes, planifier et fixer de nouveaux défis pour une transformation plus grande et meilleure des personnes et de la réalité de Veracruz.

Ces rencontres ont eu lieu avec : la communauté religieuse, l’équipe de présence, les différentes communautés de la Fraternité, les groupes issus de l’expérience de la communauté chrétienne piaristes, les étudiants des œuvres de la présence, les directeurs des œuvres de la présence, les collaborateurs et les équipes du gouverne de l’Université. Nous tenons à souligner le dialogue fraternel que nous avons eu avec les étudiants et les anciens élèves représentant les programmes académiques de l’Université Cristóbal Colón, et le Conseil des Étudiants récemment élu. Une telle conversation a contribué à nous rapprocher de ce qui se trouve au cœur de notre âme : la passion pour la transformation d’un monde meilleur et plus vivable, avec des valeurs et une capacité d’acceptation et d’amour. Merci pour ce dialogue plein de vie et d’espoir avec les jeunes piaristes qui sont formés pour « évangéliser en éduquant ».

Au cours de la visite, un travail dévoué, minutieux, diligent et systématique a été constaté. Les grands défis liés à la prise en main de toute cette réalité piariste n’ont pas manqué. Nous remercions l’équipe de présence, les fraternels et religieux et tout le personnel qui soutiennent la mission piariste pour augmenter la capacité d’accueil des enfants et des jeunes dans toutes leurs facettes de vulnérabilité sociale et culturelle.