Le 18 novembre, les Écoles Pies célèbrent tous les saints de l’Ordre. La même célébration commémore la concession de vœux solennels qui constitue le dernier Ordre religieux approuvé par l’Église (1621), et tous ceux qui ont été des témoins de vie et de sainteté du charisme calasanctien.

Les textes pour la célébration. Missel et lectionnaire

Les textes de la célébration soulignent le sens de l’intercession et de l’accompagnement des saints et bienheureux dans la vie et la mission de l’Ordre.

Les prières de l’Eucharistie, en plus de rappeler « le don exceptionnel de sainteté dont Dieu a béni les Écoles Pies », nous invitent à nous laisser guider par l’exemple des saints piaristes (collecte), à « chercher en tout la gloire de Dieu et l’utilité du prochain » (offertoire) et à « travailler sans relâche à l’éducation intégrale » des élèves (postcommunion), en projetant dans tout l’Ordre les traits de la sainteté du fondateur.

Les lectures de la messe soulignent également les traits de la sainteté calasanctienne : la louange de la crainte du Seigneur (Sir 1), l’invitation à la joie dans le don de soi (Ph 4) et la bénédiction qui révèle aux petits les secrets du Royaume (Mt 11). Ils soulignent ainsi comment les Écoles Pies offrent un chemin de sainteté (préface) guidé par les vertus de confiance, de joie et de gratitude qui ont soutenu la vie du saint de Peralta, en écho à la conclusion des lettres de son épistolaire :  » Que le Seigneur nous bénisse tous « .