Le 28 novembre, la profession solennelle de nos frères a eu lieu dans la paroisse des Martyrs de Dakar, Sénegal . Ils sont:

  • Frère Dorgelais ZINGBE de Saint Jean-Baptiste
  • Frère Paul NIKIEMA de la croix glorieuse
  • Frère Guy GANGNON de la divine miséricorde
  • Frère Jacques Benoit Michael MANGA de la mère de Jésus

Après la période de vœux simples, l’acte définitif ou profession solennelle demande à être précédé d’un temps de retraite. Dans ce but, nos futurs profès se sont rendus à Ngazobil (dans la Commune de Joal/Fadiouth) afin de vivre pleinement ce moment dans la prière et le recueillement. Ce choix est bien sûr personnel, mais il est d’abord celui de Dieu.

La cérémonie de la Profession a eu lieu le Samedi 28 Novembre 2020 à 10 heures, à la Paroisse des Martyrs de l’Ouganda. Le Vendredi soir, tous les piaristes furent conviés au Scolasticat notre Dame d’Afrique pour une veillée de prière et d’action de grâce. Ce fut vraiment un temps d’action de grâce et de bénédiction. Au cours de cette soirée du Vendredi, les futurs profès ont fait un bref témoignage de leur cursus vocationnel.

La messe de la profession, présidée par le Père Provincial, Père Christian T. D. EHEMBA, fut belle et priante. Beaucoup de personnes étaient présentes, parmi lesquelles, le Père Pierre DIATTA Assistant du Père Général pour l’Afrique. L’affection était au Rendez-vous, au milieu des chants chorales exécutés par les Scholastiques et quelques jeunes du Mouvement Calasanz. Les instrumentistes ont véritablement joué leur partition qui se soldait par des applaudissements.

Durant son homélie, le Père Provincial a beaucoup insisté sur le sens de l’appartenance sincère et véridique à une seule et même famille religieuse. Disait-il, entre autres : « le jour où l’on commence à banaliser la vie communautaire, il faut avoir le courage de partir. On ne scie pas la branche sur laquelle on est assis. La médiocrité ne devrait pas avoir de la place dans la Vie Consacrée ! La Vie Consacrée est le chemin de la Perfection ! ».

Le verre de l’amitié qui a suivi a été exceptionnel, nonobstant tout le protocole sanitaire qui se devait face à cette pandémie du Coronavirus.

Que le Seigneur achève en Dorgelais, Paul, Guy et Jacques ce qu’il a si bien commencé pour eux dans l’Ordre des Ecoles Pies.

P. Benoit Akouny Babene Sch. P.