Ce jour du samedi 02 juillet 2022 restera à jamais marqué dans plusieurs esprits épris de l’amour de Jésus-Christ, Homme singulier à vocation universelle.

En effet, vers 9h30, les cloches de la ravissante paroisse Sainte Marie Mère de Dieu  de Daloa, et de tout le diocèse, ont vibré dans le ciel mi- ensoleillé, mi- placide de Daloa, alors qu’une assemblée importante louait le Seigneur pour un prêtre de plus dans l’Ordre des Écoles Pies de la Province de l’Afrique de l’ouest. Une assemblée où se mêlaient diversespersonnes venues de partout : Burkina-Faso, Abidjan, Gagnoa, Bouaké, Yopougon…villes, quartiers, familles aussi – bienreprésentées. Bref, une assemblée qui ose croire encore à la vie, surtout à cette vie avec une vue attentive aux plus petits, avec une attention spéciale aux plus nécessiteux, l’option préférentielle du visionnaire saint Joseph Calasanz.

Une assemblée simple, humble et formidablement attentive à une richissime homélie de son excellence monseigneur Marcellin Kouadio Yao, évêque diocésain de Daloa. Une assemblée qui a bien voulu surtout retenir ces mots : « Cher Jean-Fabrice, sois un prêtre humble, digne, homme de prière et soucieux des pauvres ». Une assemblée attentive aux différentesparties d’une ordination presbytérale par l’invocation de l’Esprit Saint, la litanie de tous les saints, la prière d’ordination, l’imposition des mains, la vêture, l’onction des mains, la remise du pain et du vin et le baiser de paix. Ce fut donc une grande joie de cette vie qui se veut don et donc donation totale à Dieu et aux enfants. Dans la liturgie eucharistique qui a suivi, le nouveau prêtre Jean-Fabrice Yekanni a exercé pour la première fois son ministère en concélébrant avec l’évêqueet les autres prêtres.

Dans la foulée de cette célébration solennelle, le nouveau prêtre a été le premier à prendre la parole en signe de remerciement à l’Ordre, à l’ordinaire du lieu, à sa famille, spécialement sa merveilleuse maman et ses ainés prêtrespiaristes et diocésains. Ensuite, le père Albert Pandaré, représentant le père supérieur provincial Christian Thierry Djinamoto Ehemba a fait la lecture du message de félicitation du Très Révérend Père Pedro Aguado, supérieur général de l’Ordre et un autre message très avisé du Très Révérend Père Provincial de l’Afrique de l’ouest. De ces deux messages, il y a lieu de retenir : « la fidélité à l’identité et au charisme piariste, l’intérêt de fuir le cléricalisme et la mondanité spirituelle, l’humilité, la confiance en Dieu et la foi en Jésus-Christ, homme singulier dont la vocation est universellement indispensable. » Aussitôt après, un message de remerciement du Révérend Père Henri, supérieur local de la communauté de Daloa, a été entendu avec joie.

Au terme de tout, nous prions le Seigneur Jésus-Christ, Homme singulier à vocation universelle, Fils du Dieu vivant, vraiDieu et vrai homme, dans une seule personne, Dieu éternel, devenu homme dans notre monde avec nous tous les jours jusqu’à la fin des temps, de bénir son serviteur que lui-même a voulu associer à son sacerdoce.

Thomas-Placide Mandona Sch. P.