Le Piariste Laïc

INTÉGRATION CHARISMATIQUE ET JURIDIQUE DANS LES ÉCOLES PIES

Les piaristes laïcs et laïques vivons avec une joie profonde le partage de la spiritualité, de la vie et de la mission avec les piaristes religieux. Nous avons choisi de faire présent avec notre mode de vie le charisme de Calasanz dans le monde, dans la société et parmi les gens avec lesquels nous vivons et partageons notre vie et notre temps.

Nous sommes des disciples de Jésus qui veulent vivre pleinement notre vocation dans le style de Calasanz. Cette vocation se concrétise dans le Directoire de Participation aux Écoles Pies, approuvé par le 47e Chapitre Général, où se développent les lignes à partir desquelles l’Ordre Piariste propose le développement de l’extraordinaire défi de communion entre religieux et laïcs.

Les piaristes laïcs sont « des gens qui, avec une expérience charismatique piaristes dans la Fraternité, font partie de l’Ordre avec un engagement juridique, dans leur condition laïque, après un processus de discernement avec leur demande et l’acceptation ultérieure » 

Le 15 juin 2002, nous avons fait la promise à cette vocation les 7 premiers piaristes laïcs/ques dans la chapelle de l’École Calasancio de Bilbao. Dans cette lettre, nous voulons présenter brièvement comment nous réalisons depuis lors cette forme de participation dans la Province Emmaüs.

Comme l’explique le P. General, Pedro Aguado, « nous sommes confrontés à une vocation qui doit être très attentivement soignée et valorisée, reconnue chez les personnes ayant un parcours vocationnel clair et une formation cohérente, finalement acceptée par les supérieurs majeurs en tenant compte de l’avis du Conseil de la Fraternité ». « Nous remercions Dieu pour le don de la pluralité vocationnelle piariste, et pour sa bonté infinie, nous espérons que nous pourrons tous comprendre qu’il n’y a qu’une seule façon de vivre la vocation piariste (religieuse ou laïque) que nous avons reçue : intensément, pleinement, dans la poursuite honnête de l’authenticité. Ce n’est qu’ainsi que la pluralité vocationnelle sera féconde et pour le bien des enfants et des jeunes, en particulier des pauvres ».

Download