Le 20 novembre dernier, nous avons célébré une Eucharistie d’action de grâce dans l’église de San Pantaleo pour commémorer le 400e anniversaire de l’établissement des Écoles Pies en tant qu’Ordre religieux à vœux solennels. La cérémonie, présidée par le Père Général Pedro Aguado, a également vu les professions religieuses de Brian Yuh Womei, André Serge Fouda, Brandon Sekuna Tchatien Nuvaga, Nguyễn Văn Việt et Goffredo Cianfrocca.

Ont participé à l’événement les membres de la famille calasanctienne, représentés par les supérieurs majeurs, P. Manoel Pereira des Cavanis, ainsi que Anna Lucia D’Ospina, supérieure des Calasanziane, Asunción Pérez, mère générale des sœurs piaristes et Sacramento Calderón, supérieur des Calasanctiennes.

Après l’Eucharistie solennelle, l’Historien de l’Ordre, P. José Pascual Burgués, a reconstitué, à travers différents témoignages de l’époque, la mort du Saint. « La première voix qui a alerté la ville de Rome de la mort de Calasanz a été celle d’un enfant », souligne Burgués. Les témoignages d’un piariste, d’un enfant et de divers personnages du Trastevere romain, « traversent les siècles et arrivent jusqu’à nous pour nous raconter la vie, les vertus et les événements extraordinaires qui ont eu lieu après la mort de cet homme hors du commun, Calasanz ». 

C’est avec une simple offrande de lumière devant la tombe de Calasanz qu’a été inauguré le Spazio Calasanz, un simple espace d’exposition qui montre les clés de la vie du fondateur et les fruits que l’Esprit Saint a fait naître au cours de ces années à travers les différentes branches calasanctiennes qui ont émergé du tronc des Écoles Pies.

Ensuite, l’acte institutionnel a commencé par la présentation de l’Année Vocationnelle Piariste ainsi que de différentes dynamiques dans lesquelles des défis vocationnels et des témoignages ont été partagés. L’Assistant Général P. Francisco Anaya, a présenté les grandes lignes de l’année vocationnelle, et a laissé place à une table ronde avec quatre jeunes scolastiques provenant des 4 continents où les Ecoles Pies sont présentes : Pierre Bacary d’Afrique, Heyder Vieira d’Amérique, Borja de la Rúa d’Europe et Nguyễn Văn Việt d’Asie. Dans une atmosphère détendue, et sous la direction de José Beltrán, directeur de Vida Nueva, les scolastiques ont partagé leur témoignage de vocation, invitant les jeunes à « ne pas avoir peur des questions et à être dociles à l’action de l’Esprit Saint ».

Le Postulateur Général, P. Andrés Valencia, a présenté les nouvelles concernant le procès de béatification du jeune Glicerio Landriani et a présenté le nouveau site web (https://www.landriani.org) qui vise à promouvoir sa cause. Landriani, né dans une famille importante et distinguée de la société milanaise de l’époque, a travaillé avec Calasanz dans les premières fondations et est mort à l’âge de 30 ans, étant un exemple de force et de jeunesse piariste.

Le Père Général a ensuite présenté chacun des supérieurs de la famille calasanctienne qui ont participé à une table ronde. Pour Pedro Aguado « vivre la paternité enrichit toute la famille et chacune des branches de la famille calasanctienne », étant conscient que « la vie de l’Ordre ne vient pas essentiellement de notre travail, mais de la faveur de Dieu », a-t-il expliqué. La Fraternité des Écoles Pies a participé à l’événement. Alfredo Marcos, membre du Conseil Général, a souligné dans son discours la joie de la rencontre et a encouragé à continuer à promouvoir une réalité laïque piariste engagée dans les Écoles Pies.

Enfin, en guise de conclusion, les différents supérieurs de la famille calasanctienne ont partagé les joies et les défis vocationnels de chacune des réalités qu’ils vivent.

Rendons grâce à Dieu pour ce IVème centenaire de vie des Ecoles Pies, en nous donnant chaque jour pour les enfants et les jeunes que le Seigneur nous a confiés, surtout pour les plus pauvres, comme le ferait avec amour et joie Saint Joseph de Calasanz.