Alors que votre lumière brille aussi devant les hommes, afin qu’ils puissent voir vos bonnes actions et louent votre Père qui est dans le ciel Mt 5:16

La 6ème assemblée du Mouvement Calasanz du Brasil s’est déroulée dans le « Recanto Calasanz » du Governador Valadares (Minas Gerais), les 8 et 9 février 2020 avec la participation de religieux, catéchistes, animateurs et jeunes du Mouvement Calasanz de Belo Horizonte, Serra et Governador Valadares, réfléchissant sur des sujets liés aux processus de formation dans la foi des étapes du Mouvement Calasanz et la dimension vocationnelle dans chaque groupe d’âge, en particulier dans la jeunesse.

Glaucilene et P. Fabricio ont commencé la rencontre en accueillant tout le monde. P. Fabricio a introduit le moment de spiritualité à la lumière de l’Évangile de Matthieu 5, 13-16, dans lequel nous sommes appelés à réfléchir sur notre condition d’être le sel et la lumière de la terre. Glaucilene a ensuite présenté les thèmes de l’assemblée et de l’équipe du Mouvement Calasanz du Brésil : Glaucilene Soares (Coordonnatrice du Mouvement Calasanz du Brésil), P. Arilson de Oliveira, P. Fabricio Dias, Fr. Deibson Gouvea, Fro. Heyder Vieira, Claudia Lopes, Guilherme Oliveira et Neziane Freitas.

Pour présenter l’Année Vocationnelle Piariste, Frère Deibson a parlé de l’histoire des Pères Piariste s au Brésil, qui fête leurs 70 ans. Célébrer cette date renforce  « notre vocation » dans les domaines de la mission. Les Piaristes ont choisi d’associer la commémoration des 70 ans à la culture vocationnelle, parce qu’ils croient qu’il est essentiel de réfléchir sur les chemins qui ont été construits et que nous voulons toujours construire, avec une attention à notre vocation et fidèles à notre charisme. Ce temps est propice à la réflexion sur la vocation personnelle et à placer la vie dans ce qui est essentiel.

Dans le premier travail de groupe, les participants ont été invités à réfléchir sur la culture vocationnelle dans les groupes de foi du Mouvement Calasanz et les moyens d’aider les jeunes dans leur processus de découverte et d’expérience de leur vocation.

Par la suite, Guilherme, coordinateur du Mouvement Calasanz à Belo Horizonte et animateur de la Jeunesse Piariste, a parlé de la Jeunesse Piariste, le cœur actuel des Écoles Pies, rappelant les précédentes assemblées et réflexions sur le processus d’insertion des jeunes. On a souligné l’importance du Synode de la jeunesse, un grand cadre dans l’histoire de l’Église et des Écoles Pies, où il y a eu une réflexion sur de nombreux sujets concernant les réalités des jeunes en plus de l’Exhortation Apostolique post-synodale Christus Vivit, un point de départ pour réfléchir au projet de la jeunesse.

P. Fabricio a présenté l’itinéraire de la Jeunesse Piariste, rappelant l’importance des Lignes directrices du Mouvement Calasanz du Brésil et la communion des groupes et de l’union dans la même proposition éducative et évangélisatrice dans le style de Calasanz.

Dimanche, le diacre Pierre a mené le travail sur la symbologie des groupes de foi et les rites de passage. Les nomenclatures des groupes de foi sont associées à un symbole qui exprime l’expérience de la foi des récipiendaires à chaque phase de la formation dans la foi. Bethléem représenté par une étoile ; Galilée par un navire; Béthanie par une maison; Emmaüs, pieds sur la route; Jérusalem, un sac à dos avec la croix; la Pentecôte, le bouclier des Écoles Pies où sortent des étincelles de feu et une colombe; et la Jeunesse par le bouclier piariste comme un soleil levant.

Dans le travail de groupe de ce jour-là, les participants ont réfléchi sur les jeunes et sur des questions qui favorisent le chemin de la foi, le discernement vocationnel et la proéminence des jeunes dans l’Église.

La réunion s’est terminée par un sentiment de grande joie, la volonté d’aider dans la mission et l’espoir de poursuivre les itinéraires des groupes de foi dans le Mouvement Calasanz, avec la participation effective des jeunes dans la vie de la communauté.

P. Javier Aguirregabiria, Sch.P.