De février à mai 2022, le volontariat de l’Université Cristóbal Colón a exprimé sa solidarité avec diverses associations civiles, ainsi qu’avec des organisations non gouvernementales et de la société civile de Veracruz, au Mexique, dans le but de vivre l’expérience du service et de résoudre divers problèmes sociaux liés à l’éducation, à l’alimentation, à l’environnement et à l’assistance.

L’une des caractéristiques de ce processus est l’expérience, aller à l’endroit quel que soit le profil académique que vous avez, seulement avec la volonté et l’esprit de collaborer. Ce type d’activités dans la vie universitaire demande beaucoup d’organisation et d’humilité de la part des jeunes, et bien que la grande majorité commence par quelques doutes, à la fin du processus, ils se découvrent différents, admirés d’eux-mêmes et des personnes qui ont opté pour un mode de vie par le bénévolat.

Au cours de ce semestre, il y a eu la participation de 37 étudiants des diplômes en droit, psychologie, économie, nutrition et sciences de l’alimentation, sciences de l’éducation, ainsi que de Marchés et Affaires Internationales.

Institutions bénéficiaires :

  • AMANC, A.C.
  • La Roca, A.C.
  • Somos +Decididos, A.C.
  • Centro Estatal de la Transfusión Sanguínea
  • Hogares Calasanz
  • Centro Social Calasanz
  • Vida plena después del cáncer
  • Itaka Escolapios
  • Cuauhtémoc Élémentaire
  • École maternelle Alma Infantil

Nous partageons quelques réflexions de nos étudiants :

« Notre entité compte de grandes associations qui mènent des actions au profit de la population ou des écosystèmes. J’ai trouvé le séjour agréable parce que des questions aussi importantes sur la participation sociale ont été abordées et nous ont fait réfléchir sur le rôle important que le volontariat a pour faire face aux défis en termes de développement et aussi dans la construction d’une société plus participative et égalitaire.  Karen Aurora Fabian Nieto. Nutrition et Sciences de l’Alimentation.

« J’avais toujours voulu faire du bénévolat, mais par manque de connaissances, je n’ai pas pu y parvenir, jusqu’à ce que je le décide au cours de ce semestre. J’ai fini par être très heureuse des réalisations qui ont été obtenues, avec la participation des parents, des autorités préscolaires et de nous en tant qu’équipe parce que nous avons appris à gérer, à concevoir, à travailler en équipe, mais surtout à croire en la solidarité ». Astrid Odette Palaceta Betanzos. Psychologie.

« J’ai appris à travailler en équipe dans des activités telles que le nettoyage des plages, le compostage, l’arborisation, entre autres ; vous devez avoir du respect et de la responsabilité puisque vous devez prendre en compte votre temps ainsi que d’avoir une organisation des choses que nous faisons dans la semaine. Je me sens satisfaite de ma personne, j’ai changé ma façon de penser, d’interagir avec les gens, de prendre davantage soin des ressources que la nature nous donne, d’être empathique avec les situations que chaque personne a et qu’ils atteignent également la confiance de pouvoir décider s’ils veulent aider au changement. Monserrat Navarro Núñez. Psychologie.