Le Chapitre Général touche à sa fin, l’Assemblée a repris le travail sur les noyaux avec la participation des jeunes. En outre, une session a été consacrée au libre dialogue des Pères du Chapitre avec la nouvelle Congrégation Générale.

Dans l’Eucharistie de ce matin, présidée par la Province de Pologne, son P. Provincial Mateusz Pindelski a réfléchi sur l’Evangile « dans lequel Jésus nous invite à la plus pure liberté du cœur ». « Tout comme Calasanz a accueilli toutes sortes d’étudiants, de différentes classes », nous sommes appelés à accueillir du fond du cœur.

Déjà dans l’Assemblée du Chapitre, les lignes de progression des différents noyaux du Chapitre ont été abordées et plus tard, déjà par équipes, les groupes ont « affiné » le travail avec les contributions définitives de l’Assemblée.  La hiérarchisation de ces lignes de l’avenir sera discutée demain à l’Assemblée du Chapitre. Le rythme de travail se poursuit et les interventions, y compris par les jeunes, enrichissent et nuancent différents aspects de ce qui a été travaillé.

L’Assemblée a eu aussi le temps de converser avec la nouvelle Congrégation Générale. Dans un dialogue sincère et aux questions des capitulaires, les membres de la Congrégation ont montré leur volonté de servir ; et les jeunes ont remercié la possibilité de participer et encouragé la nouvelle congrégation dans ce mandat de six ans qui commence. Les Pères Capitulaires ont reconnu la disponibilité de la nouvelle équipe et la nécessité de promouvoir les Écoles Pies comme « un mot pour l’Église » en soulignant la richesse des différentes réalités piaristes.

Enfin, P. Juan Carlos Sevillano a présenté les nouveautés sur lesquelles ils travaillent dans le Directoire de la Formation Permanente, y compris des questions telles que l’utilisation des réseaux sociaux ou des addictions, en plus de la promotion de la formation ou de la mise à jour de nouvelles réalités laïques.