Le 30 novembre dernier, cela faisait 5 ans que les premiers Piaristes étaient arrivés à Minheuene. C’est la réponse de la Congrégation Générale à la demande du passioniste D. Fernando Luis Lisboa, nouvellement nommé Évêque de Pemba, qui a découvert le charisme piariste comme un cadeau pour les gens de son diocèse.

Avec les préparatifs nécessaires et l’audace habituelle des deux provinces piaristes africaines ; Dialomao Jean Bernard Diatta, a voyagé le premier, arrivant à Pemba le 30 novembre 2016, puis recevant Jean de Dieu Ehemba et André Fogué, la première communauté piariste.

Grâce à l’approbation de la proposition par la Fraternité et la Province, lors de notre Chapitre de décembre 2018, Emmaüs a fait partie de cette vie et les trois sont devenus de nouveaux membres de notre Province. La Province Brésil-Bolivie a également participé et a accueilli Dialomao pendant quelques mois où il a pu améliorer ses compétences en langue portugaise.

Du 25 octobre au 5 novembre, une quatrième visite provinciale a été effectuée à notre présence à Minheuene.

Pendant la visite, outre Juan Ruiz et Jesús Elizari, de la Congrégation provinciale, il y avait deux personnes que nous tenons à remercier pour leur travail et leur disponibilité : Rosa Gallego, du siège d’Itaka-Escolapios à Soria, et technicienne des projets de coopération et Josep Artigas, piariste catalano-sénégalais, qui y travaille depuis 45 ans.

Un objectif particulièrement précieux de la visite a été la rencontre vocationnelle que nous avons tenue avec la communauté et quatre jeunes qui, depuis un certain temps, sont accompagnés par la communauté dans leurs rêves vocationnels ; Alex, Maradona, Isaia et Jordâo, font déjà partie du rêve piariste au Mozambique, et frères de ceux qui, d’autres terres sœurs, nous vous avons présents dans notre prière.

Pendant la visite, il y a eu aussi beaucoup de rencontres pour partager la vie et le travail ; avec beaucoup de personnes et d’équipes ; l’équipe du siège d’Itaka-Escolapios qui anime et coordonne la mission, les coordinateurs des 33 communautés de la paroisse, les moniteurs et cuisiniers de l’Escolinha, et avec beaucoup d’autres personnes significatives pour la vie de la présence, en plus des représentants de l’administration locale, les chefs des deux districts auxquels nous appartenons, Dona Lucia, d’Ancuabe et Dona Isaura, de Montepuez.

Jesús Elizari Sch. P.