Une bénédiction pour les enfants vulnérables dans un moment de crise.

Depuis le début de la crise anglophone en 2016, les Pères Piaristes de la Province d’Afrique Centrale ont développé des stratégies pour répondre aux besoins des jeunes et des petits enfants dans les zones touchées par la crise de Bamenda et Kumbo où nous avons trois Communautés. Une des priorités stratégiques était de créer de nouvelles structures pour notre ministère. En réponse à la proposition du chapitre provincial, deux nouvelles écoles ont été créées dans la localité de Menteh – « Calasanz Catholic College » et « Calasanz Teachers Training College« . Dans le domaine de l’éducation non formelle, un centre professionnel a également été créé.

Il convient de rappeler que la mission piariste dans l’archidiocèse de Bamenda remonte à 1987 avec l’arrivée des premiers Pères Piaristes en la personne des Pères Angel Valenzuela (RIP), Fernando Negro et Juan Yzuel Sch. P. Ils ont établi la première mission à Futru, Nkwen où ils ont commencé le travail d’évangélisation et de gestion des besoins du peuple de Dieu. Dès le début, ils ont eu une vision commune consistant en des travaux pastoraux dans la paroisse et des travaux ministériels dans les écoles. La pastorale des jeunes était au centre de leur action pastorale. En 1989, Futru est devenu une paroisse et les années qui ont suivi ont vu la création de stations missionnaires à Menteh, Mbelewa, Mboung, Neboung, Mbelem, etc. Avec l’urbanisation rapide et l’augmentation de la population au cours des cinq dernières années, certaines de ces missions, appelées Out Stations, ont été transformées en nouvelles paroisses. C’est le cas de Mandah et Mbelem. D’autres pourraient bientôt suivre. Tout ceci est le résultat de la bonne graine de la foi qui a été implantée dans le cœur des chrétiens par les premiers missionnaires.

Dans le domaine de l’éducation, les premiers pères ont investi beaucoup d’énergie non seulement dans l’animation pédagogique des enfants mais aussi dans la création de structures éducatives comme les écoles primaires de Futru, Mbelem et Menteh. D’autres structures pour la formation des jeunes ont été créées notamment le Centre Agro-Pastoral, de Formation et de Production de Nazareth à Menteh. A partir de la communauté de Futru, en 2008 une autre communauté a été créée à Menteh et érigée en maison de formation avec pour mission d’accompagner les jeunes postulants dans leur première année d’initiation à la vie piariste. Puis, voyant l’importance de leur formation pédagogique en tant qu’éducateurs, une École Normale a été créée.

Le déclenchement de la crise anglophone en 2016 a été un revers pour nos œuvres missionnaires à Bamenda. Malgré cela, nous n’avons pas perdu espoir et nous avons élaboré un projet d’école secondaire pour les enfants déplacés et vulnérables. La première pierre a été posée en 2020 et dans un délai de deux ans, nous avons mobilisé des ressources pour mettre en place la structure qui nous permettra d’accueillir et d’éduquer les petits dans la piété et l’apprentissage. Nous restons reconnaissants aux efforts des frères de la Province, à nos bienfaiteurs et surtout à toutes les personnes de bonne volonté qui nous ont permis de réaliser ces projets. Le Collège Catholique Calasanz de Menteh est une bénédiction pour la population locale de Menteh et Futru en ce moment de crise socio-politique. L’école entre dans sa troisième année d’existence avec un effectif de plus de 600 élèves en externat et en internat.

P. Evaristus Akem Ndi Sch. P.